PRIX MARCEL DUCHAMP 2016 - Kader Attia : « Un rapport précis et intime avec le spectateur »

Publié le 13 Novembre 2016

Kader Attia : « Un rapport précis et intime avec le spectateur »
Kader Attia : « Un rapport précis et intime avec le spectateur »

Kader Attia : « Un rapport précis et intime avec le spectateur »

 

Kader Attia : « Un rapport précis et intime avec le spectateur »

« La nouvelle formule du prix Marcel Duchamp est une innovation qui offre à chaque artiste nominé la chance de présenter son travail à un public très large. Le Centre Pompidou accueille un public venu de tous les horizons, auquel il nous est permis d’adresser un propos émotionnel, politique, poétique à travers une proposition personnelle. La superficie de 100 à 120 m2 dévolue à chacun d’entre nous incite à densifier l’essentiel du propos, de sa poésie, et à développer un rapport précis et intime avec le spectateur. Un espace où nous n’avons pas droit à l’erreur, sauf si l’erreur fait partie du scénario, et avec l’Art tout est possible… Qui plus est lorsqu’il est mis en dialogue avec d’autres histoires, d’autres ‹ bibliothèques › que sont les artistes sélectionnés pour ce prix, comme ceux qui font de ce musée une incontournable agora de murmures, de paroles libres ! Les synergies qui s’en dégagent donnent au spectateur à penser l’art contemporain dans sa raison d’être ré-génératrice : la recherche et l’incertitude, à la lumière des découvertes artistiques. Il faut redonner à l’Art toute sa dimension complexe, absolue et inattendue, loin de la cacophonie annihilante de notre monde saturé de faux désirs et de certitudes… » 

 

Alicia Knock

Kader Attia

Rédigé par pierrequiroule37

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article